Lapin

Quelle nourriture favoriser pour un lapin : quel est le meilleur régime alimentaire pour un lapin ?

0
lapin-carotte

Le lapin est un petit animal herbivore qui appartient à la classe des mammifères et à l’ordre des Lagomorphes. Beaucoup l’assimilent au lièvre or que ce dernier se différencie nettement du lapin de par une silhouette plus grande et plus élancée, ses poils sont plus sombres et il pèse de 3 à 5 Kg généralement, il possède une queue plus longue et de couleur noire et vie seul contrairement au lapin qui est plus petit, pèse moyennement 1,5 Kg, sa queue est de couleur blanche et vie en colonie dans un terrier bien qu’il ne fasse pas partie de l’ordre des rongeurs.

Quelles sont les variétés existantes de lapin ?

Les lapins sont classés en deux catégories, mais qui partagent plusieurs points en commun, on cite :

  • Le lapin domestique : c’est une race d’origine européenne, il est apparu suite à la domestication du lapin sauvage, il est relativement plus gros que son ancêtre en raison de l’élevage sélectif perpétré par l’homme pour des raisons alimentaires. Sa morphologie externe ainsi que la couleur de ses poils dépendant de sa race, il existe quelques races de lapins domestiques pouvant atteindre 8 Kg.
  • Le lapin sauvage : on parle notamment du lapin de Garenne qui est également une race européenne, et qui s’est propagé un peu partout dans le monde, il est l’ancêtre commun de tous les lapins domestiques (lapin nain, bélier Français, le Rex) bien qu’il soit de taille inférieure, il vit en semi-liberté. Il représente aussi un gibier très convoité par les chasseurs. Il en existe une vingtaine de variétés à travers le monde.

Certaines races de lapins sont élevées par beaucoup de personnes comme animaux de compagnie en raison de leur apparence très sympathique.

Que faut-il donner à manger à un lapin ?

nourriture-lapinComme il est bien connu, le lapin est une espèce herbivore qui a besoin d’une alimentation contenant des apports importants en fibres, en carbones, vitamines et en minéraux. Ce qui implique que son régime alimentaire doit ressembler le plus possible à ce qu’il peut trouver s’il était dans la nature, tel que de l’herbe, des feuilles et des racines mais on peut aussi ajouter : des fruits et légumes (de la laitue et les épinards par exemple), du foin et même un peu de granulés tels que les céréales mais toujours en petites quantités.

Ainsi, suivre ce type d’alimentation permet au lapin d’assurer une bonne hydratation et par la même occasion, un bon fonctionnement des reins et de la vessie.

Les lapins peuvent être sujets à des diarrhées bénignes si on leur change de régime alimentaire, c’est un signe que leur système digestif est en cours d’adaptation. Il est également à noter que si les diarrhées persistent plus que prévue, il faut revoir son alimentation et consulter un vétérinaire.

Quelle est l’alimentation à éviter à un lapin ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent induire un dysfonctionnement digestif chez un lapin, on peut en illustrer quelques unes comme :

  • Une alimentation excessivement basée sur les légumes et les granulés.
  • Des aliments industriels pauvres en fibres.
  • De la verdure mouillée, cela cause parfois des diarrhées.

Les lapereaux et les lapins ayant été sevrés trop tôt ne peuvent pas tolérer un régime contenant des légumes. Si jamais un lapin vient d’animalerie ou que vous ne savez pas s’il est resté suffisamment auprès de sa maman il est conseillé de lui proscrire cette catégorie de nourriture.

Le Mastiff : quelles sont les caractéristiques de cette race de chien ?

Previous article

Le Boxer : que faut-il savoir sur ce chien atypique ?

Next article

You may also like

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *